Pour paraphraser Davi Kopenawa, chaman et porte-parole Yanomami: « L’industrie de la joaillerie de luxe est un piège pour le peuple Yanomami. Cartier utilise leur ‘amitié’ pour nous tromper et nous manipuler. Ce qu’ils veulent, c’est extraire notre richesse pour l’envoyer à d’autres pays. La richesse de notre terre Yanomami, ils vont la prendre et l’envoyer en Chine, au Japon, en Allemagne et ailleurs. C’est leur façon de penser. C’est leur préoccupation, gagner de l’argent, gagner de l’argent pour devenir riche. » — Barbara Crane Navarro

Peinture murale avec une fille Yanomami tenant une pancarte « Pas de Cartier » – montage photo : Barbara Crane Navarro/EZK StreetArt Le crime organisé contrôle la distribution illégale d’or et l’or extrait illégalement occupe une part importante du marché mondial de l’or. Dans le cas de l’Amérique latine, les experts estiment que la moitié de l’or […]

Pour paraphraser Davi Kopenawa, chaman et porte-parole Yanomami: « L’industrie de la joaillerie de luxe est un piège pour le peuple Yanomami. Cartier utilise leur ‘amitié’ pour nous tromper et nous manipuler. Ce qu’ils veulent, c’est extraire notre richesse pour l’envoyer à d’autres pays. La richesse de notre terre Yanomami, ils vont la prendre et l’envoyer en Chine, au Japon, en Allemagne et ailleurs. C’est leur façon de penser. C’est leur préoccupation, gagner de l’argent, gagner de l’argent pour devenir riche. » — Barbara Crane Navarro