COP-26 : « Notre résistance collective pour défendre nos territoires ancestraux fait partie d’une proposition urgente et nécessaire des peuples autochtones qui s’aligne sur notre appel à protéger au moins 80% de la forêt amazonienne avant 2025. » Il est maintenant temps de « Exit Amazon Oil & Gas » – « Sortir du pétrole et du gaz de l’Amazonie » et d’autres industries extractives ! 

Barbara Crane Navarro

Peuples indigènes de la forêt amazonienne

Les dirigeants autochtones de toute l’Amazonie ont adopté une résolution visant à protéger 80% de la forêt tropicale d’ici 2025 lors du Congrès mondial de la nature de l’UICN en septembre 2021. Aujourd’hui, à la COP-26, ils continuent d’appeler les gouvernements, les entreprises et les sociétés financières du monde entier à mettre fin au financement d’industries extractives de la région amazonienne.

«L’industrie des combustibles fossiles a passé des décennies à nier et à retarder une action réelle sur la crise climatique, c’est pourquoi il s’agit d’un problème si énorme. Leur influence est l’une des principales raisons pour lesquelles 25 ans de pourparlers sur le climat de l’ONU n’ont pas conduit à de réelles réductions des émissions mondiales. »

  • Global Witness – (Témoin global)

Sur les quelque 40 000 personnes présentes à la COP-26, le gouvernement brésilien dispose de la plus grande équipe officielle de…

View original post 575 more words