Les Yanomami, y compris maintenant de jeunes enfants, meurent du Covid-19 propagé par des orpailleurs!

The Yanomami, now including young children, are dying from Covid-19 spread by artisanal miners!

Barbara Crane Navarro

Maison communale Yanomami dans la forêt amazonienne – photo: MSM

« Maintenant, nous savons d’où viennent ces mauvaises émanations. C’est la fumée métallique, la fumée épidémique, et c’est vraiment notre ennemi. Dans le passé, ces mauvaises choses restaient enterrées et nos ancêtres n’étaient pas constamment malades comme nous le sommes aujourd’hui. Pourtant, dans leur ignorance, les blancs ont commencé à arracher frénétiquement les minéraux du sol pour les cuire dans leurs usines… ils libèrent la vapeur maléfique… cela finit par nous rendre malades. Son poison est redoutable. Nous ne savons pas comment le combattre. C’est pourquoi nous sommes si inquiets. » extrait du chapitre «Or Cannibale» du livre du porte-parole et chaman Yanomami Davi Kopenawa La chute du ciel

Mères et enfants Yanomami recherchant des soins médicaux – photo: Globo

Neuf enfants Yanomami présentant des symptômes de Covid-19 sont décédés en janvier. Júnior Hekurari Yanomami, chef de Condisi-YY…

View original post 304 more words