« Les chercheurs d’or ont souillé la forêt. Elle a été imprégnée de fumées épidémiques et nous avons été piégé dans une frénésie de mort. »

The gold diggers have defiled the forest. She was steeped in epidemic fumes and we were trapped in a death frenzy.

Barbara Crane Navarro

Fille Yanomami et sa famille dans la forêt, Amazonas, Venezuela

Comme le dit le porte-parole et chaman Yanomami Davi Kopenawa dans son livre La chute du ciel: « En tout cas, nos aînés n’ont eu qu’à inhaler cette fumée inconnue pour en mourir très vite… C’est ainsi que nous avons connu la puissance des épidémies de xawara des Blancs… Plus qu’assez d’entre nous sont déjà morts des épidémies de xawara propagées par les Blancs dans le passé.

Nous avons vu les Blancs répandre leur épidémie et nous tuer avec leurs armes. Nous les avons vus détruire la forêt et les rivières. Nous savons qu’ils peuvent être avides et méchants et que leur pensée est souvent pleine de ténèbres.

Mais nous savons aussi que tous les mots des Blancs ne pourraient disparaître de notre esprit que s’ils arrêtaient d’envahir et de détruire notre terre. Ensuite, tout serait calme comme avant et…

View original post 50 more words