L’Amour de la Marchandise – La Valeur que les Blancs donnent à l’Or qu’ils convoitent tant

Before the epidemic fumes decimated them, our people were numerous here. In those distant times, factories and metal machinery did not exist. There were no engines, planes, or cars. There was no oil or gas. The men, the forest and the sky were not yet sick of these things. For me, only the forest is a precious commodity. ”

Barbara Crane Navarro

photo: Yanomami: transformation chamanique – Barbara Crane Navarro

Comme le dit le porte-parole des Yanomami Davi Kopenawa dans son livre “La chute du ciel”: “Aujourd’hui, il ne reste plus beaucoup de grands chamans dans notre forêt. La fumée d’or des épidémies l’a presque complètement vidée. Nos pères et nos grands-pères ne faisaient pas confiance aux blancs et avaient toujours craint leurs fumées épidémiques. Ils ne savaient pas qu’ils étaient venus marquer les limites du Brésil au milieu de notre terre. Ils n’ont jamais imaginé que plus tard les enfants et petits-enfants de ces personnes reviendraient en grand nombre pour extraire l’or des rivières. Ils n’ont jamais pensé que ces étrangers les chasseraient un jour de leurs maisons pour prendre leurs terres! Puis les épidémies de xawara arrivent sur leurs traces et nous commençons immédiatement à mourir les unes après les autres! Nous sommes les rares habitants de la forêt à…

View original post 335 more words